En niveau d’alerte « crise », les usages de l’eau sont soumis à des restrictions renforcées